Événement Estoublon et Entre Amis Traiteur

Entre Amis met en lumière les cultures raisonnées de la Goutte d’eau

 L’événement gastronomique qui se déroule le 3 octobre au château d’Estoublon est organisée par Entre Amis au profit de l’association la Goutte d’eau. Basée dans la Montagnette, elle est présidée par un ancien serveur d’Entre Amis traiteur reconverti dans la permaculture. Une manière de produire des fruits et légumes en respectant l’environnement et le rythme des saisons.

Entre Amis crée l’événement le 3 octobre

Un événement gastronomique concocté par Entre Amis se prépare au château d’Estoublon.Le 3 octobre prochain, une soixantaine de privilégiés est conviée à un dîner d’exception élaboré à base de produits de saison made in Provence. L’occasion de découvrir le savoir-faire culinaire des équipes et de mettre à l’honneur les producteurs partenaires d’Entre Amis qui oeuvrent avec passion pour fournir à nos chefs le meilleur des produits de la région. Mais pour compléter l’événement, Julien Pilati, directeur exécutif, souhaitait mettre en lumière une organisation qui matche avec ses valeurs et ses engagements au profit de l’environnement. Des fonds recueillis au cours de la soirée seront intégralement reversés à l’association la Goutte d’eau.

Entre Amis choisit une association de Provence

Son choix s’est tout naturellement porté sur la Goutte d’eau, née récemment en Provence. D’autant que le président de l’association basée à Vallabrègues dans le Gard, en lisière des Bouches-du-Rhône et non loin du Vaucluse, est un ancien serveur d’Entre Amis ! « J’ai été aussi ravi que surpris que Julien Pilati pense à moi,glisse David Put, le président de l’association. Mais ça n’est pas si étonnant finalement, Entre Amis fait travailler les producteurs locaux et valorise les produits de saison. Julien Pilati agit fortement pour faire évoluer les pratiques dans sa profession ».

Un retour aux sources et à la terre

 Une licence de droit, un master de journalisme, une année en Australie à pêcher en haute mer, un long séjour en Inde, des saisons de serveurs enchaînées été comme hiver en montagne, des extras lors des prestations d’Entre Amis traiteur… David Put est un touche à tout ! Mais voilà deux ans, en quête de sens, il décide de changer de trajectoire et de revenir là où tout a commencé : Vallabrègues. Le président de la Goutte d’eau a grandi dans ce petit village bien connu pour sa vannerie. Et depuis de nombreuses années, ses parents y animent avec passion des potagers collectifs cultivés en permaculture. De quoi forger une conscience écologique et donner envie de cultiver autrement. Histoire de pouvoir manger plus sainement tout en protégeant l’environnement. David Put se documente, recueille conseils et recommandations, échange beaucoup. Peu à peu, son projet se dessine : il souhaite produire fruits et légumes en permaculture et sensibiliser le plus grand nombre à l’importance de bien produire pour bien manger. Il acquiert un terrain de 7000 m2 et crée l’association la Goutte d’eau.

 7000 m2 carrés cultivés au naturel

L’objectif est clair : promouvoir des cultures respectueuses de l’environnement et encourager à mieux produire et mieux manger. Sur le terrain a été installé un poulailler, ont été plantées une dizaine de variétés de légumes : tomates, oignons, poivrons, fèves, pois gourmands, petits pois… Des fleurs et une cinquantaine d’arbres fruitiers complètent le paysage pour favoriser la pollinisation. Zéro pesticide, aucun produit chimique : les cultures de la Goutte d’eau poussent tranquillement à leur rythme dans un environnement plus sain. De quoi favoriser le retour d’un écosystème formé d’insectes, de verres de terre, de champignons, de coccinelles… « Notre terre est riche en biodiversité »,se réjouit David Put. Et tout aussi riche en rencontres. « Une trentaine de personnes viennent nous aider ponctuellement pour le repiquage et les semences par exemple » ,poursuit le président. Tous repartent avec des légumes en guise de remerciement et la conviction que l’on peut vraiment produire autrement.

De la pédagogie au service du bien manger

David Put en a la certitude : son association peut servir à éveiller les consciences et à changer quelques habitudes. La Goutte d’eau entend bien planter des graines dans les écoles en accueillant prochainement des classes sur son terrain. Et permettre à des bénéficiaires de l’aide alimentaire de profiter de ses conseils pour créer leur potager. Et en venant donner un coup de main, ils repartiront eux aussi avec un panier de bons légumes à cuisiner. « J’imagine cela comme un échange de services, estime David Put. C’est utile d’apprendre à faire pousser des légumes pour mieux manger ». Une conviction partagée par les équipes d’Entre Amis.

 

EA- La goutte deau - event chateau d'estoublon