Entre amis - soupe

Ces soupes qui vont booster vos repas

L’hiver est là et bien là et avec lui ce sont les soupes, bouillons et autres potages qui sont de nouveau de sortie. On vous livre quelques unes de nos astuces traiteur pour donner une touche gastronomique aux préparations qui entament chaudement vos repas. Une chantilly pour ma soupe Oui une soupe et un potage peuvent rimer avec saveur et gastronomie ! La preuve : on vous assure qu’en ajoutant une chantilly préparée par vos soins, ils égayeront vos repas.

Faites cuire un morceau de lard fumé dans 10 cl de bouillon puis ajoutez 20 cl de crème liquide et portez à ébullition durant trois à cinq minutes minutes. Filtrez cette préparation afin de retirer le lard puis la placer au frais dans un siphon à chantilly durant plusieurs heures. Il ne vous restera plus ensuite qu’à mettre votre chantilly au lard sur vos potages. Quant au lard que vous aurez conservé, découpez-le en lamelles que vous ajouterez également. « Cela se marie particulièrement bien avec les potages de champignons mais également avec les soupes à base de cucurbitacées », conseille notre chef Julien Pilati.

Vous pouvez réaliser une chantilly de ce type selon le même procédé mais avec un bouquet de coriandre à la place du lard fumé. Seule nuance, il faut mixer la préparation avant de la réserver au réfrigérateur. Cette chantilly à la coriandre, c’est une touche de fraîcheur pour vos repas et spécialement pour les potages à base de poireaux, de brocolis ou de tomates.

Comme un air de Provence

La touche provençale et estivale d’un repas, c’est en ajoutant des olives noires à vos soupes que vous l’obtiendrez ! Égouttez une boîte d’olives noires et essuyez-les avec de l’essuie-tout. Positionnez les olives sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et placez-les au four durant 4 heures à 120° afin de les déshydrater.

Passez ensuite au blinder ou hâchez-les afin d’obtenir une poudre qui agrémentera vos préparations. « Je conseille la poudre d’olives noires pour les potages poireaux-pommes de terre, ou les veloutés de champignons et potirons », indique notre chef Julien Pilati.

Repas de fête : de la truffe pour les bouillons

Met d’exception pour les repas de fête, pour épater quelques convives ou simplement pour s’offrir un petit plaisir gastronomique, la truffe fait toujours son effet. En grattant la surface d’une truffe, on obtient des brisures que vous infuserez quelques minutes dans un bouillon de volailles. Elles lui donneront son goût si particulier. Coupez ensuite des lamelles crues afin de les positionner sur votre bouillon au moment de le servir.

Brisures tendres et lamelles crues créeront un mélange de textures et de saveurs étonnant. « Et les goûts de la volaille et de la truffe se marient à merveille », ajoute Julien Pilati notre chef.